Cannabizz
Le cannabis

Effets

Cannabis thérapeutique
Cannabis récréatif
Histoire
Religion
La législation
Culture du cannabis
La culture du cannabis (outdoor)

Culture hydroponique du cannabis (indoor)

Sea of green
Bouture de cannabis
Germination graine de cannabis
Le sexe des plantes
Séchage - Affinage
Les Indispensables
Graine de cannabis
Pipe-bang-bong
Annuaire du cannabis
Jeux
Journaux de culture
Culture de Mr Green
Partenaires
Graine de cannabis

Knatop

Reference cannabis
Foreverlovingjah

Cannabis top 100

 


Fonds d'écrans-Images cannabis

Pharmacologie

 

Bien que la principale substance psychoactive contenue dans le cannabis soit le THC, cette plante contient environ soixante cannabinoïdes au total dont le bêta-cannabisol (ß-CAL). La complexité de ce mélange a conduit à spéculer sur la cause de la différence entre les effets de la plante et le dronabinol de synthèse.
Dans l'organisme, le THC se dégrade en cannabinoïdes dont le cannabidiol (CBD) et le cannabinol (CBN).

Il existe deux types de récepteurs de cannabinoïdes (découverts au début des années 1990 ) :

* CB1 : se trouve dans l'hippocampe, le cortex associatif, le cervelet et les ganglions de la base.
* CB2 : se trouve dans certaines parties du système immunitaire, dont la rate.

Les études effectuées jusqu’ici semblent confirmer que ces récepteurs peuvent agir sur certains processus neurophysiologiques au niveau du cerveau.
L'herbe sauvage de cannabis contient habituellement entre 0,5 et 5 % de THC dans les parties sommitales femelles à maturité. La sélection variétale et l'évolution des techniques de culture (telles que la culture hydroponique ainsi que la transgenèse) ont produit des variétés titrant jusqu'à 25 % de THC. La teneur en THC est aussi affectée par le sexe de la plante : la plante femelle produit des fleurs contenant plus de THC que son homologue mâle. La sinsemilla (de l'espagnol signifiant « sans graine ») est une plante femelle non fécondée par du pollen et a un rendement plus élevé que l'herbe grainée. Les cultures à visées thérapeutique et récréative ont généralement une haute teneur en THC ; à l'inverse, les cultures réservées à l'industrie ont une faible teneur en THC.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabis#Pharmacologie

1er médicament au cannabis

 CANADA - SANTÉ - ANTI-DOULEUR
Le Sativex® : premier médicament au cannabis - Dimanche, 16 Janvier 2005 - 21:36 - INFO-NEWS
Les autorités sanitaires officielles du Canada ont délivré un avis de conformité pour le Sativex®, le premier médicament anti-douleur à base de cannabis.
Bientôt, le Sativex®, (nom décliné à partir de Sativa, une variété de marijuana) pourrait être vendu légalement au Canada. La firme anglaise GW Pharmaceuticals, qui a inventé ce produit, a indiqué, mardi, avoir obtenu un avis de conformité de l’agence Santé Canada pour l’utilisation de ce médicament dans le traitement de la douleur des patients atteints de sclérose en plaque. La première étape avant la commercialisation du médicament au cannabis outre-Atlantique a donc été franchie , pour la première fois au monde. L’autorisation définitive pourrait intervenir dans les prochains mois d’après la firme britannique.
Composé de deux principes actifs du cannabis, le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), le Sativex®, est destiné aux 50.000 personnes souffrant de sclérose en plaque (SEP) au Canada. Dans 80% des cas, la maladie provoque d’intenses douleurs. Or le Sativex® a prouvé son efficacité dans la diminution de la douleur chez la majorité des malades et le médicament est reconnu par la communauté scientifique.
Les agences sanitaires françaises vont-elles arriver un jour aux mêmes conclusions que leurs homologues canadiennes ? Si c’était le cas, le spray à base de haschisch pourrait un jour faire partie des médicaments commercialisés en France.
Mais l’arrivée sur le marché de cannabis sous forme de médicament se heurte à la sphère politique. Si en France, le cannabis reste une drogue interdite, au Canada, l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques est autorisée depuis juillet 2003 pour les patients souffrant de maladies graves.
La question en France est : "A-t-on le droit-on laisser souffrir les malades neurologiques, vivant dans des conditions atroces, alors même que la torture est condamnable ?".

Source : http://callways.com/infopro/archives/arc0-2005.html

Cannabis thérapeutique

 

De nombreux États autorisent l'usage du cannabis thérapeutique : Suisse, Belgique, Australie, Canada, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Nouvelle-Zélande, Espagne, ou encore certains États américains (Californie, Arizona, Alaska, Hawaï, Maine, Nevada, Oregon, Washington).

Le cannabis ne soigne pas mais permet de soulager les effets secondaires, de la maladie ou du traitement. Les recherches pharmaceutiques ont permis de montrer qu'il est possible d’annuler l’effet psychoactif tout en préservant l’intégralité des effets thérapeutiques.

Le cannabis existe sous plusieurs formes médicales :

* Marinol (dronabitol) : prescrit pour les traitements des nausées et des vomissements liés à la chimiothérapie, ainsi que pour stimuler l'appétit chez les malades du sida ;
* Cesamet (Nabilone) : prescrit pour les traitements des nausées et des vomissements liés à la chimiothérapie ;
* Sativex : prescrit comme anti-douleur pour la sclérose en plaques.

Il peut aussi être prescrit à l'état naturel afin d'être consommé en tisane ou par inhalation de vapeur de THC sublimé, là encore sa prescription la plus courante reste relative aux malades en phase terminale.

De nombreuses études - plus ou moins significatives - existent ou sont en cours sur ses qualités thérapeutiques.

* Il est question de propriétés :
o analgésiques : malades en phase terminale et pour les douleurs chroniques résistantes aux traitements traditionnels ;
o relaxantes et somnifères : malades en phase terminale ;
o anti-spasmodiques : sclérose en plaque, épilepsie ;
o anti-vomitives : traitement des effets secondaires de la chimiothérapie ou d'autres traitements lourds ;
o stimulant l'appétit et redonnant du plaisir à manger : lutte contre cachexie (maigreur extrême) et favorise la prise de poids ;
o broncho-dilatatrices : asthme ;
o vaso-dilatatrices : glaucome.
* D'autres études suggèrent que le cannabis pourrait être :
o une alternative efficace pour le prurit cholostatique réfractaire ;
o un agent thérapeutique contre des maladies neuro-dégénératives et la dystonie (perturbation du tonus musculaire) tels que la maladie de Parkinson ou le syndrôme de Gilles de la Tourette ;
o un agent anti-prolifératif : rémission de tumeurs cancéreuses au cerveau (ainsi que ralentissement de la progression de certains cancers du poumon, sein et de la leucémie) ;
o un agent inhibant les sécrétion d'acide gastrique et avoir un rôle favorable sur les ulcères ;
o un agent améliorant les troubles comportementaux des patients atteint de la maladie d'Alzheimer.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabis#Pharmacologie

CANNABIZZ © Copyright 2005- 2014 Tout droit réservés

Cannabis - Annuaire du sexe - Annuaire gratuit francophone

- Plan du site : Cannabis - Culture du cannabis - Culture hydroponique - Sea of green - Bouture de cannabis - Champignon hallucinogène - Salvia divinorum - Culture champignon hallucinogène - pipes-bangs-bong - Herbes psychédéliques - Annuaire du cannabis - Jeux - Images cannabis - Amanite-tue-mouches - Mr green - sexe cannabis - Graine de cannabis




- Tous sur le cannabis : apprendre à cultiver le cannabis, faire des boutures, reconnaitre le sexe des plantes (mâles, femelles), augmenter le rendement de votre plantation de cannabis, séléctionner les meilleurs graines tous ceci pour de meilleurs résultats, pour une meilleures récoltes de cannabis.
Points ventes de graine - Découvrez une sélection des meilleurs graines de cannabis d'hollandes (sativa, indica, femelles, intérieures, extérieures).

Envoyer un message au webmaster